La maintenance des réseaux optiques

La maintenance d’un réseau optique peut être préventive ou curative.

Préventive, la maintenance se traduit par un contrôle des performances du réseau, notamment par un test de débit et un test de QoS (qualité de service). Elle peut également se faire au niveau du média, en contrôlant l’évolution de la liaison dans le temps, afin de s’assurer du maintien de la performance du réseau pour en garantir la pérennité.

Curative, la maintenance est réalisée lorsqu’une panne ou un dysfonctionnement est constaté. Le défaut peut se situer au niveau du paramétrage du réseau, au niveau des équipements actifs ou au niveau du support physique (la fibre optique).

Dans ce dernier cas, la panne peut être due à une cassure ou à un affaiblissement fort. La maintenance curative fait appel à la mesure optique par réflectométrie et/ou à un contrôle des faces optiques qui peut être associé, selon les résultats, à un nettoyage. En cas de cassure ou de coupure de câble, la maintenance peut nécessiter une réparation et donc la réalisation d’un nouveau raccordement avec boîtier étanche, soudeuse, etc.

Pour vérifier les performances d’un émetteur, on utilisera un mesureur de puissance qui permettra de vérifier la puissance de sortie de l’équipement.